Accueil des réfugiés à Stockel-au-Bois

ACCUEIL DES FAMILLES SYRIENNES

Le point sur l'intégration des familles syriennes 
dans Stockel-au-Bois


Chers sympathisants de notre action en faveur des familles syriennes accueillies dans nos paroisses,

Nous avons accueilli cet été Shadi Khouri et sa femme Jamila qui sont installés au 25 rue Klakkedelle à Woluwe-Saint-Lambert, près de l’église de Notre-Dame de l’Assomption. Leurs dernières années en Syrie ont été très difficiles et nous sommes heureux de pouvoir les aider.

Nous avons également  installé Kanaan Hanna au 179 avenue Crokaert  à Woluwe-Saint-Pierre, près de l’église Sainte-Alix. La femme de Kanaan, encore en Syrie, a demandé un regroupement familial pour elle et leurs 2 enfants. Kanaan est le père de Heleen Makhoul que nous avons accueillie, avec son mari et leur fils Daniel, mi 2016.

Un grand merci aux 2 propriétaires ‘solidaires’ qui ont permis l’hébergement de ces 2 nouvelles familles. Un grand merci aussi aux ‘parrains’ et ‘marraines’ qui les accompagnent dans leurs premières démarches.

Au total, nous avons donc accueilli huit familles depuis mars 2016.

Les enfants sont tous scolarisés. Certains ont besoin d’un suivi plus poussé. Merci aux personnes qui assurent cet accompagnement. Tous les parents suivent des cours de français, soit dans des institutions spécialisées, soit à la cure du Stockel grâce aux professeurs bénévoles qui leur donnent cours. Qu’ils en soient également chaleureusement remerciés. Les 3 familles installées à Kraainem suivent également des cours de néerlandais.

Quant à la mise au  travail, nous avons des pistes sérieuses pour plusieurs d’entre eux, grâce aux efforts qui ont été déployés par les uns et les autres pour préparer leurs curriculum vitae, pour les coacher, pour trouver des employeurs ‘solidaires’ acceptant de prendre avec eux et avec nous un risque calculé.

A ce sujet, nous vous lançons un appel. Vous trouverez ci-dessous la description du métier de plusieurs de nos amis syriens. Les CPAS sont prêts à les mettre à disposition d’entreprises pour un coût modéré (de l’ordre de 1400€ par mois tout compris et même moins pour ceux qui habitent Kraainem), et ceci pour une durée d’un an et demi. Nous pensons que c’est une excellente piste pour les mettre au travail dans des circuits où ils pourront montrer leur expertise et, espérons-le, être embauchés au final.

Nous sommes bien sûr en étroite relation avec Actiris, le VDAB et Bruxelles-Formation. La mobilisation des paroissiens qui s’est déjà montrée très utile est notre meilleur atout. Merci donc d’en parler autour de vous.
Voici la liste des personnes concernées (leur CV complet est disponible) :

  1. Sempul Sempulian (habite Evere) : chauffeur, livreur de petit matériel (car blessé en Syrie), accompagnateur, a le permis B, comprend le français
  2. Hovig Karamanougian (habite Kraainem) : vendeur dans le domaine de l’automobile (pièces détachées, …), a le permis B, parle très bien français et anglais, néerlandais en apprentissage
  3. Manal Makhoul (habite Woluwe-Saint-Pierre) : technicien dans le domaine de l’impression, comprend le français
  4. Heleen Makhoul (habite Woluwe-Saint-Pierre) : assistante médicale (études d’infirmières interrompues à cause de la guerre), comprend le français
  5. Riad Tamraz (habite Kraainem), responsable de fabrication et de la vente de pièces (automobiles), niveau universitaire, parle anglais, français et néerlandais en apprentissage
  6. Saffaa Tamraz (habite Kraainem) : couturière, brodeuse, français et néerlandais en apprentissage
  7. George Darwish (habite Kraainem) : tourneur-fraiseur, soudeur à l’arc, français et néerlandais en apprentissage

Merci de me contacter si vous avez une piste (pierre.mairesse1@gmail.com, 0498 98 36 79).

CAREME DE SOLIDARITE A LA PAROISSE SAINT-PAUL 

Pour vivre l’esprit de solidarité du carême, l’Equipe Solidarité St Paul vous invite au bol de riz, à l'issue de la messe de 11h, le dimanche 19 mars, au bénéfice du projet d’accueil des réfugiés syriens dans l’Unité Pastorale. Nous vous espérons très nombreux ! Une contribution financière sera sollicitée au bénéfice de cette action lors de ce bol de riz.

Nous vous inviterons à placer ce Carême sous le signe du soutien au projet d’accueil des 7 familles des réfugiés  chrétiens syriens  par notre Unité Pastorale. Elles sont logées dans des appartements, soit sur la commune, soit sur le territoire de communes voisines.

Depuis quelques mois, des équipes de parrains et marraines les accompagnent au jour le jour. Des professeurs donnent des cours de français plusieurs fois par semaine. L’Unité Pastorale participe au financement des dépenses, comme les loyers. Des paroissiens ont proposé leur aide pour l’équipement des logements.

Vos dons pour faire face aux dépenses sont aussi les bienvenus, au compte de la paroisse
BE12 3100 2327 0992 “ Pastorale francophone Woluwe ” avec la mention « Opération Réfugiés Stockel aux Champs ».
***********************************************************

CE QUE NOUS AVONS FAIT EN 2016

En réponse à l’appel du Pape François et des évêques de Belgique, l’unité pastorale de Stockel-au-Bois (Notre-Dame de Stockel, Saint-Paul et Sainte-Alix) et Notre-Dame de l’Assomption ont décidé, début 2016, d’accueillir des familles de réfugiés.
L’objectif est d’accompagner ces familles dans la recherche de propriétaires solidaires prêts à mettre à leur disposition un logement à un prix raisonnable et dans tout ce qui peut leur faciliter une insertion durable dans la société et dans nos communautés paroissiales, en veillant à les rendre rapidement le plus autonomes possible.
Étant donné le niveau des loyers dans nos communes et des dépenses incompressibles auxquelles les familles devront faire face malgré leurs faibles ressources, un appel a été lancé aux paroissiens pour qu’ils effectuent un don ponctuel ou donne à leur organisme financier un ordre permanent en faveur du projet.
Nos réalisations en 2016 ont été les suivantes :

1.    Accueil des familles
-        6 familles (soutien financier, accompagnement, support linguistique, …)
-        1 famille arrivée en mars (à Evere), 2 en juillet (1 à Woluwé-saint-Pierre, 1 à Kraainem ensuite déménagée à Woluwé-saint-Pierre), 2 en septembre (1 à Woluwé-saint-Pierre, 1 à Kraainem), 1 en novembre (à Kraainem)
-        Regroupements familiaux terminés en janvier 2017
-        12 enfants tous scolarisés à l’exception d’un bébé
-        Soutien non financier à 3 autres familles ‘parentes’, ‘amies’ ou ‘voisines’
-        Tous sont Syriens de la région d’’Alep et de Homs
-        Toutes les familles sont chrétiennes (en respect de la priorité fixée au projet)

2.    Aide apportée aux familles
-        Recherche de propriétaires solidaires et prise en charge de la partie de loyer dépassant les 30 % des revenus de la famille
-        Équipement des logements grâce aux meubles/objets donnés par des paroissiens
-        Accompagnement des familles dans les formalités administratives (commune, CPAS, banque, mutuelle, transports en commun, …)
-        Recherche d’écoles et de formations (et obtention de l’équivalence des diplômes)
-        Organisation de cours de français plusieurs fois par semaine
-        Recherche d’activités récréatives, culturelles et sportives (scoutisme, clubs sportifs,…)
-        Réalisation d’activités communes (buffet syrien, rencontre avec les paroissiens, marché de Noël, rencontre avec les jeunes, …)
-        Première approche pour le soutien à la recherche d’un emploi

3.    Mobilisation des paroissiens

-        140 paroissiens des 4 entités ont contribué d’une manière ou d’une autre au projet
-        Plusieurs paroissiens ont loué leur logement de façon solidaire
-        Cofinancement des loyers (et autres frais) par plus de 120 paroissiens donateurs
-        Réponse de nombreux paroissiens à la collecte d’équipements de septembre
-        Plus de 30 bénévoles occasionnels ou réguliers

4.    Organisation mise en place

-        Une équipe de coordination représentant les 4 entités
-        L’engagement de l’Association des Œuvres Paroissiales du Doyenné de Bruxelles Nord-Est, représentant légal et financier
-        Une équipe permanente de 7 parrains/marraines pour l’accompagnement au jour le jour des familles 
-        Une équipe  permanente de 7 professeurs pour l’enseignement du français
-        Une information régulière  des bénévoles et des paroissiens
-        Une collaboration  avec Convivial (partage des bonnes pratiques, défiscalisation des dons)
-        Une coopération avec  les paroisses Saint-Joseph et Saint-Pierre, avec l’Unité Pastorale de la Woluwe, avec les Fraternités du Bon Pasteur et avec la fondation Dugniolle-Querton
-        Une collaboration avec les CPAS

5.    Finances

Grâce aux dons reçus en 2016 via Convivial (28.000€) ou directement (fondations, ventes au marché de Noël, …), nous avons pu faire face aux dépenses de l’année 2016 (près de 25.000€) et disposons des fonds pour financer les premiers mois de l’année 2017. Mais pour permettre aux familles de trouver progressivement leur autonomie, nous avons besoin de vos dons en 2017. Il est important de souligner que l’unité pastorale soutient bien d’autres actions de solidarité.

Merci de verser vos dons (ponctuel ou ordre permanent) sur le compte BE 33 2100 6777 3346 au nom de Convivium asbl, rue de Charroi 33-35 à 1190 Bruxelles, avec en communication : ‘Opération Réfugiés-à-Stockel-aux-Champs’.
 Ils donnent droit à une déduction fiscale.


NOS PRIORITES POUR 2017

Les phases d’accueil et d’accompagnement administratif étant maintenant bien avancées, nous allons nous concentrer sur l’objectif d’une intégration durable de ces familles. Cela passe par :
-        Le suivi de la scolarisation des enfants
-        La poursuite de l’assistance linguistique
-        La réalisation de nouvelles activités communes
-    Le renforcement de la coopération avec les autres initiatives qui existent dans l’unité pastorale et avec les paroisses voisines.

Mais surtout, cela passe par l’insertion professionnelle des parents qui sera la  grande priorité de 2017; à ce sujet des initiatives vont être prises pour mobiliser les paroissiens dans l’aide qu’ils pourront apporter aux réfugiés à la recherche d’un emploi ou d’une activité rémunérée...

Mi-2017, nous évaluerons notre capacité à accueillir l’une ou l’autre nouvelle famille.


***************************************************************

Accueil des réfugiés dans les paroisses de l'Unité Pastorale de Stockel-au-Bois

Cliquez ici pour prendre connaissance des dispositions prises par l'Unité Pastorale de Stockel-au-Bois en matière de prise en charge des réfugiés chrétiens venus de Syrie, d'Irak... Par ce même lien vous pouvez offrir votre aide personnelle. 

***********************************************


STOCKEL-AUX-CHAMPS ACCUEILLE UNE FAMILLE DE REFUGIES SYRIENS


Ils s'appellent Sempoul Sempoulian, Larra, et les filles Sarene et Kalène. Ils sont arrivés d'Alep, il y a six mois en bus, leur maison ayant été détruite il y a deux ans. Ils sont arméniens et chrétiens. Sempoul était commerçant en pièces détachées pour automobiles, Larra est mère au foyer, Sarene (16 ans) va à l'école roi Baudouin, et Kalène  (11 ans) à Notre-Dame (les deux à Schaerbeek). Toutes deux se débrouillent bien en français. Ils ont rejoint la sœur de Larra, elle-même réfugiée depuis 3 ans avec ses parents. Une troisième sœur vit en Belgique depuis quelques années.
Ils sont installés depuis ce mardi 1er mars à Evere, dans un appartement loué par Madame et Monsieur Saikaly, des  paroissiens de Notre-Dame de Stockel, propriétaires solidaires, sur le plan financier mais aussi par la qualité de leur accueil (en partie en arabe, ce qui a facilité les choses). Une location rendue possible grâce aux dons reçus des paroissiens de l'unité pastorale de Stockel-aux-Champs. Une petite fête a été organisée en leur honneur, en présence de l’abbé Philippe Mawet, avec un beau panier de produits syriens. La joie rayonnait.
C'est Aline De Boeck et Giselle Peters qui les accompagnent dans leurs premières démarches au CPAS, à la commune, à la banque, à la mutuelle, chez Electrabel, …. Elles feront appel aux paroissiens qui se sont déjà proposés pour des aides ponctuelles, notamment pour aider la famille à maîtriser le français. Viendra aussi rapidement le temps des activités communes, en paroisse.
Nous souhaitons accueillir d'autres familles, et ainsi encore mieux répondre à l'appel du pape François. Nous sommes toujours en recherche de propriétaires solidaires et de nouvelles pistes semblent s’ouvrir. Le support de l'Association des Œuvres Paroissiales du Doyenné Nord-Est et l'assistance de CONVIVIAL nous sont très précieux.

P. Mairesse, pour l'équipe de  projet Réfugiés-à-Stockel-aux-Champs  (A. De Boeck, A. Deglain-Griffon, D. De Beauffort, J. Mattelaer, P. Mawet)